• Mehdi Natech - Directeur de la photographie

LE TERMINUS DES SOMBRES HÉROS

Film: Teaser “Terminus des Sombres Héros”

Réalisation et écriture: Hyppolite de Vex et Pablo Coppéré

Genre: Comédie

Production: Camp de Base Production

Caméra: Sony FS7 + Odysey7Q+ et optique Fujinon Ciné Zoom MK18-55mm


EXTRAIT



Synopsis:


Jean-Pierre Valjeanpierre, truand à la petite semaine, sort de prison et les ennemis commencent. Sa Soeur et accessoirement ancienne complice, Gisèle Cosette, s’est maquée avec le nouveau ponte du milieu, un type mystérieux et retord surnommé le Mexicain. Comme Jean-Pierre Valjeanpierre a l’art de se faire des amis, le Mexicain le déteste immédiatement et quand un type comme ça vous prend en grippe il faut autre chose qu’un cache nez pour s’en sortir.


Le Terminus des sombres héros est un projet de court-métrage en développement, pour lequel nous devions tester les procédés de tournage et de post-production. En effet, une majorité de plans sont truqués, les protagoniste on tous un cadre avec un fond vert et une cagoule vert a la place de la tête.

Lors des premières réunions avec les réalisateurs, la première assistante Marianne Chazelas et le responsable des effets spéciaux Frédérique Aujas, nous avons évoqué toutes les contraintes techniques auxquelles nous pouvions être confronté, pour que l’incrustation se fasse le mieux possible en post-production. Celle-ci étant assez lourde pour un projets de ce type, il ne fallait oublier aucun détails.

Il nous a fallu trouver un découpage et une mise en lumière qui nous permettent de tourner ce projet en une nuit.

Afin d’éviter toutes ombres portées sur le fond vert des cadres, j’ai préconisé une lumière de face assez large pour quelle soit douce et homogène. Nous avons donc installé des cinepar 575w en réflexion sur le plafond blanc et une toile Grid Cloth en dessous accroché en boudin.

C’est l’environnement industriel et la taille de l’entrepôt, qui m’ont permis de trouver des idées pour mettre en valeur la scène. La découverte éclairée et épaissie par de la fumée donne de la profondeur à l’image et dessine les silhouettes des comédiens. L’environnement métallique m’a permit de jouer avec les brillances des étagères et des poutres. Au niveau de la scène, un projecteur placé en haut des escaliers métalliques, ajoutes des ombres portées au sol qui accentuent l’effet d’accumulation de la décoration du Chef décorateur Thierry Botella.

Concernant le matériel de prise de vue nous avons tourné ce Teaser avec la caméra FS7 de chez Sony, couplé d’un Odysey 7Q+ de Convergent Design, ce qui nous permettait d’avoir un signal correct pour les incrustations en enregistrant en 4K ProRess 4.2.2 10 bit. Pour la partie optique, j’avais téléphoné a un contact chez Fujinon et j’avais pu bénéficier d’un prêt pour un Zoom MK2 18-55. C’est un objectif de type zoom monture E, qui venait de sortir et c’était pour moi l’occasion de le tester sur le terrain.

Il nous a permis de gagner du temps, lors des changements de valeurs plans, sans avoir à changer d’optique. L’esthétique plutôt net et dur d’un objectif moderne permettait d’avoir une meilleur définition pour les incrustations et de favoriser un meilleur suivi des croix de tracking pour la post-production.

Pour finir ce projet était très technique. Il a fallu s’accommoder des contraintes pour en tirer la meilleure partie et respecter la narration.


0 vue
PARIS | LYON | FRANCE
0619190189