• Mehdi Natech - Directeur de la photographie

LA DÉCORATION, LES ACCESSOIRES ET LES COSTUMES POUR VALORISER LES PERSONNAGES.

Film: Court-Métrage “Dispersion”

Réalisation: Aurélia Dury

Genre: Drame Familial

Production: JPL Production, Victor Bosch

Caméra: Arri Alexa Mini + Optiques série Panavision Primo

EXTRAIT:




Résumé:


Dans cette séquence, la protagoniste du film s’introduit dans le bureau de son père qui est décédé. Son demi-frère qui ne la connait pas et qui ne se doute pas quelle s’y trouve est à l’étage du dessous. Son objectif est de récupérer un objet qui lui est précieux, une kalimba africaine. C’est à ce moment qu’elle tombe sur une lettre manuscrite posthume de son père, qui les invitait son demi-frère et elle même à se rencontrer.


Pendant la préparation de ce court-métrage nous avions beaucoup discuté de ce décor avec la réalisatrice Aurélia Dury et le chef déco Thierry Botella. Dans cette histoire, le père décédé était un baroudeur qui avait fait le tour du monde et qui avait ramené différents objets. Nous voulions un bureau plutôt sombre et une accumulation d’objets pour témoigner une vie de voyages et de rencontres. L’intérieur boisé plutôt chaud du décor, a orienté le choix de la robe bleu pour prendre le contre-point de ton.

Le tournage se déroulait pendant le mois de juillet, avec une élévation du soleil rapide et assez haute (62°). L’exposition du décor majoritairement au Sud, ne nous permettait pas de tourner le matin tôt à cause des baies vitrées à l’Est.

Nous avons placé notre lumière d’effet, une source HMI de 2,5K, sur un échafaudage à l’extérieur. Ce qui nous a permis de maitriser la lumière, de reproduire une entrée de soleil naturelle ainsi qu’une casquette au dessus de la fenêtre pour ne pas lutter contre le vrai soleil.

La lumière d’effet, plutôt dure, placée en semi-contre, dessinait la silhouette de la comédienne et la baie vitré à l’Est apportait une lumière diffuse plutôt douce.

A l’intérieur un Maxi-switch SL1, de chez DMG Lumière, en mode splited, compensait le niveau de contraste.

La lettre, étant un élément très important de l’histoire, finissait de déboucher le visage de la comédienne lorsqu’elle la lisait en réfléchissant la lumière d’effet.


PARIS | LYON | FRANCE
0619190189